Bonjour et Bienvenue! Radiologie Abou Madi fête ses 30 ans 1991-2021.

Les produits de contraste, quel usage?

Les produits de contraste sont des médicaments injectés dans le corps dans le but d’augmenter artificiellement le contraste d’un organe ou d’une autre structure anatomique qui ne ressortirait pas à l’examen sans l’ajout de cet agent.

Si vous avez passé une radiographie, une IRM ou un Scanner récemment, on vous a peut-être administré pendant votre examen un médicament spécial, appelé “produit de contraste”. Ces produits permettent de faire apparaître sur l’image un organe, un tissu, un vaisseau, une tumeur… en augmentant le contraste sur les images.

Pour certains examens le recours à ces médicaments permet de percevoir des détails jusqu’alors mal visibles (pour analyser par exemple des vaisseaux artériels ou des tumeurs) et rend possible le calcul d’indicateurs utiles au suivi des traitements.

Ce type de médicament peut donc être injecté :

par voie parentérale (intra-veineuse, intra-artérielle par la pose d’un cathéter…) ;
par voie entérale : ingestion sous forme liquide pour les examens du tube digestif ;

INJECTION DE PRODUIT DE CONTRASTE : COMMENT ÇA SE PASSE ?

En scanner et en imagerie par rayons X, on utilise des produits iodés, c’est-à-dire contenant de l’iode, qui les rendent visibles sous la forme d’un signal blanc sur l’image.
En IRM, on utilise des produits à base de gadolinium qui accélèrent la relaxation des protons de l’eau, ce qui se traduit par un blanchiment d’une partie de l’image.
Ces deux classes de médicaments sont éliminées de la même manière, c’est-à-dire par les reins, en l’espace de quelques heures.
On retrouve aussi des produits de contraste gazeux. Fait de microbulles de gaz encapsulées injectées en intraveineuse, ce produit de contraste est totalement éliminé en quelques minutes par la respiration.
Cette technique permet d’obtenir un contraste sur l’échographie par le changement sonore que ces microbulles vont délivrer. Certaines zones, comme le système artériole-veineux, seront plus facile à différencier.
Si les anciens médicaments pouvaient provoquer des réactions telles qu’une sensation d’échauffement ou des nausées, ce n’est plus que rarement le cas aujourd’hui. Les produits de contrasts, déconseillés aux personnes souffrant d’hyperthyroïdie; il existe toutefois des variants iodés qui peuvent être administrés sans problème aux femmes qui allaitent, aux enfants et aux personnes âgées.

INJECTION DE PRODUIT DE CONTRASTE : COMMENT ÇA SE PASSE ?

Avant d’entrer dans la salle d’examen, le manipulateur en radiologie vous posera la voie veineuse; en général au pli du coude. Les produits de contraste à base d’iode ou de gadolinium sont généralement injectés par un injecteur automatique au moment de l’examen et s’évacuent par les reins en quelques heures.

INFORMATION SUR L’EXAMEN

Une préparation et des précautions sont toujours nécessaires pour ce type d’examen. Vous devrez donc vous déplacer jusqu’ au Centre de Radiologie AbouMardi 25-27 rue Ilya Aboumadi, Quartier Gauthier – Casablanca.

Muni de votre ordonnance ou du courrier de votre médecin ainsi que de la liste écrite des médicaments.

Sur place cela permettra à nos collaborateurs de :

– vous expliquer les procédures
– vérifier les contre-indications ou de prendre les précautions nécessaires
– vous remettre les ordonnances des préparations et des produits à chercher en pharmacie et à ramener le jour de l’examen
– vous remettre l’ordonnance pour réaliser avant l’examen une prise de sang au laboratoire d’analyses médicales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.